• Antoine

Encuentro, de Punta Cana à Lille en passant par Paris

Mis à jour : avr. 26

(english version after french)


Il y a 5 ans, nous quittions la République Dominicaine et abandonnions malgré nous notre fabrique de chocolat du jour au lendemain. Elle tournait pourtant à plein régime avec une croissance extraordinaire, quinze employés répartis entre les visites, la fabrication, l'espace café, la boutique. Candice et moi n'arrêtions pas de courir et de jongler entre la production, l'accueil des visiteurs, le service, la vente. En parallèle, nous nous étions aussi mis au russe... nous accueillions en effet parfois jusqu'a quatre cents personnes par jour dont plus de la moitié était russe !

Nous avons vécu un temps une vie passionnante, à mille à l'heure, entre notre fabrique de chocolat, nos longues recherches de fournisseurs dans les quartiers les moins recommandés de Santo Domingo, nos visites dans les plantations de cacao et enfin les plages de sable fin que nous voyions finalement assez peu ! Et oui, la réalité c'est que nous avons travaillé pendant plusieurs mois, sept jours sur sept, quinze heures par jour avant de pouvoir enfin nous accorder notre premier dimanche sur la plage avec un mojito et une Presidente bien fraîche ! 

Une magnifique aventure et un départ soudain. Sans dire aurevoir à personne. La décision était devenue évidente mais c'est sans doute l'une des plus difficiles que nous ayons eu à prendre. Et c'est ainsi que nous avons pris l'avion pour Paris un matin, en regardant Punta Cana s'éloigner par le hublot, tout en sachant que c'était terminé. Retour à la case départ un an après. 


Accepter la situation et répondre sans détours aux questions des proches (qui n'y comprenaient plus rien) nous prendra plusieurs années. Un jour peut-être nous consacrerons un article à cette aventure et ce qui a précisément provoqué notre départ. Keep posted ;)

Pourtant, de cette aventure magnifique et violente à la fin, nous sommes revenus en France avec une passion intacte pour le cacao et le chocolat, (pour la République Dominicaine aussi !) et surtout une envie de recréer un jour notre fabrique de chocolat, en France, à Paris, près de nos proches cette fois-ci. 

Il aura fallu attendre quatre ans. Quatre années pendant lesquelles nous avons mis ce projet dans un coin de notre tête sans y croire vraiment. Créer son entreprise en France est souvent synonyme de nombreux obstacles, là où il nous a fallu deux petits mois en République Dominicaine. 


Encuentro est finalement né un 5 octobre 2016. Ce jour là, alors que nous prenons un café dans les Batignolles, on réfléchi une fois de plus au sens que l'on veut donner à notre vie et à ce que l'on ferait si on gagnait aujourd'hui au loto... C'est un peu cliché on vous l'accorde mais c'est la vérité. Immédiatement nous parlons de cette fabrique dont nous rêvons tous les deux. Ce jour là, l'atmosphère, l'odeur du café, les serveurs qui jonglent entre les clients nous replongent immédiatement à Punta Cana dans notre fabrique (à l'odeur du cacao près !). C'est le déclic. C'est maintenant. Il faut y aller ! 


Evidemment, il fallait reprendre notre histoire là où elle s'était arrêtée et la continuer. Immédiatement nous nous sommes mis à chercher, tester, goûter, imaginer ce que serait cette nouvelle aventure.

Le nom d'Encuentro ("la rencontre" en espagnol) est parmi les premiers que nous écrirons et abandonnerons pendant longtemps car nous craignons qu'un nom espagnol soit un frein pour un produit aussi ancré dans la vie quotidienne des Français que le chocolat. Au delà de sa signification, des valeurs qu'il véhicule, c'est également la petite plage secrète (Playa Encuentro) où nous aimions aller surfer pour nous ressourcer.

C'est donc sur ce nom que nous reviendrons six mois plus tard sans aucun doute cette fois-ci.

Y en avait-il réellement un autre ?!



Encuentro, c'est notre histoire, celle qui démarre en République Dominicaine et nos premières rencontres avec les producteurs Dominicains. C'est aussi et surtout notre promesse d'aller à la rencontre de producteurs, de terroirs d'exception, d'en faire des chocolats qui ne vous laisseront pas indifférents et réveilleront peut-être de beaux souvenirs enfouis au plus profond de vous ! Oui, le chocolat à ce pouvoir là ;)

Plus qu'une fabrique de chocolat bean to bar, Encuentro, c'est un projet de vie et une aventure humaine dont l'ambition est de permettre à ce monde du cacao fin de se développer, quand toutes les semaines un article sort pour nous informer de la pénurie probable du cacao d'ici 10 à 20 ans. C'est vrai, le cacao risque de manquer et pas seulement pour des raisons climatiques. La surconsommation de chocolat de basse qualité fait à partir de fèves vendues à perte par les producteurs en est la principale cause. 


Nous avons tous les moyens d'avoir un impact sur cela, c'est notre ambition avec Encuentro et ce sera surtout l'objet des prochains articles ! 


A très vite ! 

Antoine & Candice 

19.783760, -70.451650



Encuentro, from Punta Cana to Paris


Five years ago, we left the Dominican Republic and abandoned despite ourselves our chocolate factory overnight. It was still running at full capacity with an extraordinary growth, fifteen employees working at making visits, making chocolate, coffee shop and the store. Candice and I were always running and juggling between production, visitors reception, service, sales. In parallel, we were learning quickly how to speak russian... We were indeed some days hosting up to 400 people a day among which more than half were coming from russia !

For a while, we have been living an exciting life, at a thousand miles per hour, between our chocolate factory, our long researches of suppliers in the least recommended neighborhoods of Santo Domingo, our visits to cocoa plantations and the amazing Dominican beaches we were finally seing very little! Yes, the reality is that we have been working for several months, seven days a week, fifteen hours a day before we can finally spend our first sunday on the beach with a mojito and una Presidente fresca !

A wonderful adventure and a sudden departure. Without saying goodbye to anyone. The decision had become obvious but it is probably still one of the most difficult we have had to made in our life. And that's how we ended flying to Paris one morning, watching beaches of Punta Cana moving away through the porthole, perfectly knowing that it was over.

Back to square one. One year later.


Accept the situation and answer directly to the questions of relatives (who did not understand anything to our adventure and revival) will take us several year. One day perhaps, we will devote an article to this adventure and what caused our departure. Keep posted;)

Yet, from this great and violent adventure, we returned to France with an intact passion for cocoa and chocolate, (for the Dominican Republic too!) and especially with a strong desire to recreate one day our chocolate factory in France, in Paris , close to our friends and families this time.


It took us four years. Four years during which we put this project in a corner of our head without really believing in it. Starting a business in France is often synonymous with many obstacles, where we made it in two months in the Dominican Republic.


Encuentro is finally born on October 5, 2016. That day, while we were having a coffee at Dose Cafe in the Batignolles, we were once again reflecting on the meaning we wanted to give to our life and what we would do if were winning the lottery that day ... ok, It's a bit cliché but it's the truth ! Immediately, we end up talking about this factory of which we both regularly dream. That day, the atmosphere, the smell of coffee, the waiters juggling between customers immediately throw us back to Punta Cana in our factory (except from the smell of roasted cocoa bean!). It's the click. We have to do it now !


Of course, we had to go back to where we left off and continue. Immediately, we began to search, test, taste, imagine what this new adventure would be.

The name Encuentro ("the meeting" in Spanish) is among the first that we will write and give up for a long time because we were fearing that a Spanish name would be a brake for a product as rooted in the daily life of the French as chocolate.

This is the one we'll be back to six months later, with no doubt this time.

Was there really another one ?!





Encuentro, this is our story, the one that starts in the Dominican Republic and our first meetings with the Dominican producers. It is also and above all our promise to travel and meet producers, exceptional terroirs, and make chocolates that will not leave you indifferent and may awaken beautiful memories buried deep in you! Yes, chocolate has this amazing power ;)

More than a bean to bar chocolate factory, Encuentro is a life time project and a human adventure which ambition is to help this world of fine cocoa to develop and continue, when every week, an article comes out to inform us about the likely shortage of cocoa within the next 10 to 20 years. That's right, cocoa is likely to be lacking and not just for climatic reasons. The overconsumption of low quality chocolate made from beans sold at a loss by producers is one of the main cause. We all have the means to have an impact on this, it is our ambition with Encuentro and it will be the purpose of the next articles!


A très vite ! 

Antoine & Candice 

19.783760, -70.451650

LIVRAISON FRANCE & EUROPE

EXPEDITION OFFERTE

FABRICATION ARTISANALE

CERTIFIEE BIO

 France métropolitaine :

Colissimo : 3 à 5 jours ouvrables (4€ à 6,5€)

Chronopost : J+1 avant 13h (15€)

Europe : Colissimo - 3 à 5 jours ouvrables (12€)

Tous nos chocolats sont fabriqués de façon artisanale dans notre atelier à Lille depuis des fèves de cacao d'exception,

bio ou sauvages

A partir de 50€ d'achat en France métropolitaine

A partir de 100€ pour l'Europe

RECEVEZ DES NOUVELLES CACAOTÉES !
logo_encuentro.png
Un chocolat d'exception
SUIVEZ-NOUS
  • Noir Facebook Icône
  • Black Instagram Icon
  • Noir Facebook Icône
  • Black Instagram Icon
Conçu avec amour à Lille
par ® Chocolat Encuentro