FRANCE METROPOLITAINE - FRAIS DE PORT OFFERTS DÈS 59€ !

Croissance atypique

Nous avons crée Encuentro en 2017, après avoir eu plusieurs expériences entrepreneuriales, parfois difficiles, mais toujours formatrices. Elles nous ont montré l'importance d'avoir des valeurs, de toujours donner du sens à ce que l'on fait et crée.

Nous avons fait de nombreux choix qui, encore aujourd'hui nous paraissent à contre sens de la société actuelle. Ce n'est pas une critique ou un réquisitoire mais une réalité que nous constatons ! Nous avons souhaité montrer qu'un autre modèle (à l'ancienne) était possible.

 

Créer une entreprise rentable, sans levée de fonds

Nous n'avons pas créé Encuentro pour vendre Encuentro !

Nous l'avons créé pour vivre de notre passion. C'est pour ça que nous n'avons pas cherché à grandir trop vite, à faire une levée de fonds pour prendre rapidement le plus de parts de marché. Nous avons toujours cherché à développer un modèle rentable, qui crée de la valeur et croît de façon pragmatique. 

Un euro investi est un euro qui a été gagné. 

Nos moyens ont toujours été limités. Cela a participé sans aucun doute aux chemins que nous avons empruntés, aux rencontres que nous avons faites. A chaque étape, il a fallu trouver des astuces pour avancer, fabriquer en petite quantité. 

"C'est dans la frugalité que naît la créativité" Jean-David Benichou, Podcast #92 passionnant de Génération Do It Yourself

Avec de tels choix on va beaucoup moins vite mais on maîtrise sa croissance. Les 18 premiers mois d'Encuentro ont été très durs mais les efforts ont fini par payer. Année après année, nous avons réalisé nos objectifs, même petits, avec précision. Notre banque nous a donc toujours suivi dans nos projets et investissements.

Nous sommes à ce jour les deux seuls associés de la société. Nous portons donc également la totalité du risque d'investissements (achats de machines, travaux) qui approchent le million d'euro. Alors évidemment, quand se suivent plusieurs années de crise et d'instabilité (COVID en 2020 & 2021, Guerre en Ukraine et Election présidentielle en 2022), nous en ressentons immédiatement les secousses. Nous avons pivoté plusieurs fois pour nous adapter tant bien que mal à cet environnement instable. Il l'est toujours aujourd'hui.

 

S'appuyer sur le bouche-à-oreille et non la publicité

Nous n'avons pas dépensé 1€ dans la publicité depuis la création d'Encuentro. Nous refusons de faire de la publicité quelle qu'elle soit, et en particulier sur facebook, Instagram etc.

Nous investissons dans ce que nous maîtrisons, dans le réel.

La priorité a toujours été d'investir dans ce qui nous permettait d'atteindre la plus grande qualité possible pour notre chocolat. Cette recherche de la qualité passe par des machines plus performantes pour nous aider mais surtout par le recrutement d'une équipe engagée et stable avec des contrats en CDI. Aujourd'hui, nous n'avons qu'une personne en stage sur 12 salariés. Notre équipe et son savoir-faire sont très importants pour nous. 

Des sociétés parviennent à faire des résultats impressionnants avec facebook, Instagram, Google mais cela vous rend ensuite très dépendant de ces géants. Certaines se sont ainsi trouvées en grandes difficultés parce que facebook avait fait une mise à jour de son algorithme de publicité dans la nuit et qu'elles avaient été totalement déréférencées. C'est en particulier ce qui se passe depuis juin 2022. Les publicités ne peuvent plus être aussi ciblées qu'avant, afin de respecter votre vie privée et la règlementation RGPD. Un tremblement de terre pour ceux qui pariaient sur ces publicités.

Nous avons donc eu une croissance organique, naturelle, portée par notre communication (des articles que nous rédigeons plutôt le soir vers minuit ;), des photos que nous faisons encore nous-mêmes), des articles de journalistes et également un réseau d'ambassadeurs...

 

Pas de boutique ! Un réseau d'ambassadeurs

Nous avons décidé de commencer en louant un petit local de 20m2 à Montreuil et en distribuant nos produits via le réseau très sélectif des épiceries fines. Ici pas de centrale d'achat qui écrase les prix d'achat. Tout se discute en direct avec l'épicier(e) qui souhaite connaitre au mieux ses produits. Nous avons été pendant longtemps, probablement le seul chocolatier de France sans boutique !

Evidemment, c'est un travail colossal. Il faut parfois plusieurs mois, de nombreux appels, pour qu'une épicerie fine vous sélectionne. Mais c'est pour nous tellement riche de sens, d'échange. Le contact humain ! C'est la raison pour laquelle nous refusons de travailler avec les plateformes en ligne qui suppriment tout contact (et prennent 10-20% de commission). Vos produits peuvent se retrouver en vente sans aucune explication dans des boutiques sans accompagnement. 

Nos partenaires épiciers sont nos ambassadeurs, nos prescripteurs. Nous écoutons leurs retours clients et nous nous améliorons sans cesse grâce à eux et pour eux.

 

Faire seuls ce que l'on sait faire !

Quand vous avez peu de moyens, naturellement il faut apprendre à faire soi-même ! Cela fait toujours partie de notre philosophie aujourd'hui. 

Nous avons commencé par créer notre tarare (machine pour séparer le grué de sa cosse) avec du bois, un aspirateur, des entonnoirs, etc trouvés chez Leroy Merlin ! Il nous a coûté l'équivalent de 500€ alors qu'une machine neuve, achetée en Italie, nous aurait couté 20 000€... Il n'était pas très performant au début mais nous l'avons constamment perfectionné. Il a tenu 3 ans ! 

Nous avons fait du porte-à-porte à vélo pour démarcher nos premiers partenaires épiciers. Certaines portes ne s'ouvraient pas du tout, d'autres se claquaient ! Cela nous a permis de comprendre leurs attentes plus rapidement et de nous adapter. Aujourd'hui, c'est Anne-Sophie qui est en charge de la relation avec tous nos partenaires. 

Nous avons créé notre site internet seuls. Il n'était pas parfait ! L'avantage est que nous pouvions faire le moindre changement, le moindre test, quand nous le souhaitions, sans dépenser un euro. C'est toujours le cas aujourd'hui. Nous travaillons avec Shopify et modifions nous-mêmes notre site au moins une fois par jour...

Nous avons intégré la partie conditionnement, logistique, envoie des commandes. Nous maîtrisons ainsi la qualité de ce que nous envoyons au quotidien.

Et il y a les choses pointues que nous ne maîtrisions pas et pour lesquelles nous nous sommes entourés de spécialistes. 

C'est principalement le cas pour nos packagings. La qualité est très importante. Tout doit être créé et positionné au millimètre près. C'est un métier ! C'est la raison pour laquelle, depuis le premier jour et maintenant depuis plus de 5 ans, nous travaillons main dans la main avec Raphaël, Diane et Sébastien de ArtFeelsGood !

Cela a un coût mais il y a un vrai retour sur investissement ! Nous avons remporté 3 prix nationaux pour nos packagings.

Retour en haut de page